• Wendy - La plume de dywen

Le groundhogging, où comment les célibataires sabotent leurs rencontres malgré eux

Un mot bien compliqué, qui nous arrive tout droit des magazines américains, ce syndrome est en fait issu d'un film "Le jour sans fin" (ou "Groundhog Day" en anglais). Dans ce film de 1993 avec Bill Murray et Andie MacDowell, le héros revit une journée en boucle jusqu'à qu'il arrive à passer une journée idéale, changer son point de vue sur la vie et séduire celle qui fait battre son cœur. Je vous emmène sur la piste du Groundhogging en 3 points.



1 - Les critères de recherche amoureuse à la base du problème

Vous avez un style précis ? Vous cherchez une personne avec un physique en particulier, un statut social, vous êtes atteint(e) de groundhogging. Les critères à rallonge, le portrait type de sa personne idéale, ferment bien des portes.



2 - 72% des célibataires impactés

Ce chiffre a été mis en avant par deux applis et sites de rencontre américains, 3/4 des célibataires seraient dans ce cercle vicieux de rencontres. En même temps, la plupart de ces sites vous demandent ces informations pour vous faire matcher avec d'autres profils.


3 - Le confort du connu face à l'inconnu

La même étude montre que le fait de se limiter à une personne qui correspond à son cercle où à d'anciennes relations est plus rassurant. La recherche de la personne parfaite, avec un peu de son ex, un peu de ça et de ça, est belle mais restrictive et fatigante à la longue.

En bref, le groundhogging est le principe de limiter sa recherche amoureuse à des profils dont vous avez l'habitude, ou avec des critères bien définis, vous cachant 90% des personnes qui pourraient vous correspondre, vous surprendre.



Je prône depuis plus d'un an maintenant l'ouverture de son cercle de rencontres, mes soirées, événements sont à eux seuls anti-groundhogging. Je suis assez d'accord avec le côté vicieux de la limitation à son idéal, si c'est votre cas, n'hésitez pas à bouger, rencontrer d'autres personnes, à oser mais en douceur, ne vous brusquez pas. Car le coup de cœur, la connexion entre deux personnes ne se fait pas sur des critères fixes, mais dans la vraie vie. Laissez-vous surprendre par la vie !